projet N@t’InformaTIC

12 juillet 2010 : concrétisation du projet N@t’InformaTIC, avec le soutien de Terre Plurielle, Fondation d'Entreprise du Groupe Bouygues Construction.

Un nouveau centre multimédia vient d’ouvrir ses portes à Natitingou ! Son adresse : Quartier Djindjiré Béri, Rue du stade municipal, face à la Cathédrale de l’Eglise Catholique.

Le Projet N@t’InformaTIC se donne comme objectif premier de faciliter l’accès aux nouvelles technologies aux couches sociales qui en sont le plus éloignées. Une manière pour les promoteurs de réduire la fracture numérique et d’offrir aux artisans et élèves des chances de se familiariser avec l’outil informatique, qui devient de plus en plus indispensable dans nos sociétés.

Le projet a été parrainé par deux salariés du Groupe Bouygues, (des volontaires Planète Urgence aujourd’hui ambassadeurs de cette ONG), l’une chez Bouygues Bâtiment International, l’autre chez Bouygues Construction SA. La subvention de 12.000 € obtenue a permis de mettre en place, à Natitingou (100 000 habitants), un équipement flambant neuf installé dans un local tout aussi neuf. Ce centre communautaire du service d’accès permanent à internet, offre d’autres prestations aux populations :

  • Formation de jeunes déscolarisés à la bureautique et aux TIC
  • Produits multimédia
  • Editions et reproduction.

Après le succès du Centre de Tanguiéta, Actions & Développement se félicite de la naissance de ce deuxième cyberespace, centre communautaire. L’association Actions & Développement a toujours œuvré pour la vulgarisation des TIC dans les départements déshérités du Nord-Bénin ; elle compte donc poursuivre son programme de formation avec le projet N@t’InformaTIC. Elle remercie de nouveau la Fondation Terre Plurielle, ainsi que les parrains, pour leur précieux appui.

Soutenez-nous et soyez fans en nous rejoignant N@t’InformaTIC sur Facebook ! 

 


Actions & Développement s'engage dans la reforestation

La Commune de Tanguiéta, située dans le Nord-Ouest du département de l’Atacora au Bénin, couvre une superficie de 5.456 km². Elle s’étend sur deux milieux physiques distincts au Nord Ouest et à l’Ouest : la plaine et la Chaîne de l’Atacora.

Le climat de la commune de Tanguiéta est de type soudano sahélien avec une saison pluvieuse allant de mai à novembre et une saison sèche qui s’étend sur quatre mois environ (de novembre en mai).

La végétation de la commune de Tanguiéta comprend des savanes arborées et arbustives. La végétation et la faune ont subi une forte pression anthropique et se trouvent dégradées par endroits. L’exploitation agricole et les feux de brousse ont mis à nu plus de 50 % des terres. La végétation dense de jadis a cédé la place actuellement à une savane arbustive, herbacée et clairsemée sous l’influence de l’agriculture et de l’installation des habitations.

 

Dans le cadre de son volet « Environnement », Actions & Développement a entrepris une campagne de reboisement  sur le site de FIRIHOUN, durement touché par cette dégradation. La première campagne s’est déroulée en août 2009 avec la mise en terre de 1300 plants grâce à  l’appui financier  de l’association française Projets plus Actions. La même association a financé cette année l’achat et la mise en terre de 1200 plants.

 

Cette activité est l’occasion d’une mobilisation des villageois de tous âges qui voient là un espoir de voir leur milieu naturel reverdir. Actions & Développement  assure le suivi et vient en appui aux populations pour que ce rêve, de tous, devienne réalité. 

 


Amelioration des revenus des femmes par la fabrication de savon

Le village de Tchaeta est situé dans l’arrondissement de Ndahonta dans la commune de Tanguiéta. Il existe dans ce village un groupement de femmes dont le dynamisme a été remarqué et fortement apprécié. Il y a quelques mois, les membres du groupement ont sollicité l’appui de l’association Actions & Développement pour un renforcement de leur capacité en matière de fabrication de savon. L’activité a été réalisée avec le concours financier de l’association Solidarité Enfants Atakora (SEA) qui a subventionné les frais de formation et l’acquisition du matériel (gants, blouse, soude, moules, lunettes….). Les femmes bénéficiaires ont également contribué à la mise en œuvre de l’activité par la fourniture du beurre de karité.

La formation a été conduite par une animatrice de la région qui a partagé ses connaissances avec le groupement de Tchaéta.

Les 10 femmes formées sont maintenant outillées pour former à leur tour les autres femmes du village.

 

Un nouveau métier est donc entré dans ce village. La maîtrise des techniques de fabrication de savon par les femmes contribue à la diversification des activités génératrices de revenus à l’échelle du village et donc à l’amélioration des conditions de vie des populations.

 


Des attelages pour améliorer les revenus et les conditions de vie des femmes de Firihoun

Actions & Développement intervient dans le village de Firihoun depuis 2007 dans le cadre de ses activités de promotion des initiatives communautaires à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus. Firihoun fait partie des 23 villages riverains de la Réserve de la Biosphère de la Pendjari.  Le groupement féminin du village a bénéficié d’une formation aux techniques de production maraîchère et d’un appui financier pour mettre en pratique les connaissances acquises.

Face aux difficultés d’acheminement des produits sur les marchés locaux, A&D a décidé de
venir en appui au groupement féminin en l’accompagnant dans un processus d’acquisition de moyens de transport adaptés aux réalités socioéconomiques locales. Ces moyens doivent s’intégrer à la culture locale, être faciles d’utilisation et s’inscrire dans la pérennité tant par la capacité des bénéficiaires à les entretenir que par leur accessibilité et les possibilités de renouvellement.  Ce projet est désormais devenu une réalité grâce à l’appui financier de l’association SOLIDARITE ENFANTS ATAKORA qui a rendu possible l’acquisition de quinze attelages. Chaque attelage est composé d’un âne et d’une charrette fabriquée par les artisans de Tanguiéta.

Aujourd’hui, les femmes disposent donc de moyens pratiques pour se rendre dans les divers marchés environnants et pour transporter facilement les récoltes et assurer avec plus de facilité la corvée d’eau. L’appui permet aux femmes de Firihoun d’envisager l’avenir de manière plus sereine en développant leurs capacités à se prendre en charge
.  


Deux années de scolarité assurées pour les filles du centre d'accueil et d'hébergment d'Anandana

Actions & Développement se réjouit (et les populations d’Anandana avec nous !) du financement mobilisé pour le compte du centre d’accueil et d’hébergement des jeunes filles d’Anandana. Deux subventions ont été allouées à l’association, respectivement par CFAO SOLIDARITE et l’association SOLIDARITE ENFANTS ATAKORA (SEA) pour prendre en charge deux années de scolarité des 20 jeunes filles de la 2nde promotion du centre d’accueil et d’hébergement des jeunes d’Anandana. Grâce à ces deux subventions, la capacité du centre est passée de 20 à 40 pensionnaires. Pour rappel, le centre a été mis en service en 2006 et a pour mission de promouvoir la scolarisation des jeunes filles (12 à 17 ans) dans l’arrondissement d’Anandana au Nord Ouest du Bénin, dans un contexte socioculturel difficile pour les femmes en général et les jeunes filles en particulier, souvent soumises à des pratiques comme l’excision, les mariages précoces, l’exploitation… Un grand MERCI à nos deux partenaires pour ce précieux appui.


Deuxième dortoir au centre d'accueil et d'hébergement des jeunes filles

Les travaux de construction du second dortoir du Centre d’accueil et d’hébergement des jeunes filles d’Anandana sont terminés. La réalisation de cette infrastructure complémentaire permet d’accueillir 20 nouvelles pensionnaires, âgées entre 12 et 14 ans. Elle vise à encourager la scolarisation des jeunes filles dans l’arrondissement d’Anandana par la mise en place d’un cadre favorable aux études, afin que les contraintes socioculturelles auxquelles elles sont soumises (excision, mariages précoces et par échange, déscolarisation, ….) ne continuent de devenir un frein à leur insertion socioprofessionnelle et à leur épanouissement. C’est le fruit d’un partenariat avec l’association française SolidarCité qui vient s’ajouter à d’autres partenaires du projet : Planète Urgence et Enfance et Partage.


Distribution de vêtements et de fournitures

Suite à la réception d’un lot important de vêtements et de fournitures diverses, l’équipe de l’association a entamé une série de tournées de distribution à Tanguiéta et dans les villages périphériques. Merci à nos donatrices et donateurs.


Don de pupitres à l'école primaire publique de Tchaéta

Dans le cadre d’un partenariat naissant entre Actions & Développement et l’association Solidarité Enfants Atakora, l’école primaire publique de Tchaéta dans l’arrondissement de N’dahonta a bénéficié d’une dotation en pupitres (35). La cérémonie de remise des mobiliers a eu lieu le 8 janvier 2008 dans le village de Tchaéta en présence des enfants, des parents d’élèves et de nombreuses autorités locales. L’école de l’hôpital saint Jean de Dieu de Tanguiéta a elle aussi reçu un lot de manuels et cahiers d’activités qui permettront aux enfants hospitalisés d’apprendre à lire et à écrie


Inauguration du second dortoir du CAHJF d'Anandana

Le 2ème dortoir du centre d’accueil et d’hébergement des jeunes filles d’Anandana a été inauguré hier, 1er avril 2008, en présence d’une foule nombreuse mobilisée pour la circonstance. Venues de tous les villages de l’arrondissement, les populations n’ont pas voulu se faire raconter l’événement. Les autorités locales et traditionnelles présentes à la cérémonie se sont succédé pour remercier l’association SolidarCité (pour la construction du bâtiment) représentée par Mlle Debora Louis mais aussi le GROUPE CEA (équipement, panneaux solaires et forage) dont les contributions financières permettent d’augmenter la capacité d’accueil du centre et concourent à la promotion de la scolarisation des filles dans l’arrondissement.


Page suivante
Page suivante